Meet the Assistant…

Une semaine un peu plus calme que les précédentes (ouf !), ce qui nous donne le temps de souffler un peu, car même avec la meilleure volonté du monde et la cinéphilie la plus galopante, il était pratiquement impossible de tout voir. Cela dit, deux des films qui sortent sont tout à fait incontournables: THE ASSISTANT de la réalisatrice australienne Kitty Green est une réflection à tête reposée sur les dessous de l’affaire Harvey Weinstein, qui est loin d’être résolue. Le cinéma français est également à l’honneur avec ROUGE de Fari Bentoumi, un film aussi politique qu’écologique et d’une grande actualité, face au changement climatique qu’il est désormais impossible d’ignorer. Pour le reste, le cinéma d’action et d’épouvante se taille la part du lion avec GUNPOWDER MILKSHAKE et une nouvelle visite du mythe urbain qu’est CANDYMAN. 

Jean-Pierre THILGES 

The_Assistant

THE ASSISTANT

Drame; Réalisatrice, scénariste: Kitty Green, inspiré de l’affaire Harvey Weinstein; avec Julia Garner, Matthew Macfadyen, Makenzie Leigh; Directeur/Photo: Michael Latham; Musique: Tamar-Kali; Australie/USA 2020, 87 minutes; Sundance Film Festival 2020, Telluride Film Festival 2020,Festival de Deauville 2020.  

FD7A3512-scaled

Jane, une jeune diplômée qui rêve de devenir productrice, vient d’être engagée comme assistante d’un puissant dirigeant, nabab du divertissement. Sa journée type ressemble à celle de toutes les autres assistantes : faire du café, remettre du papier dans le photocopieur, commander à déjeuner, organiser des voyages, prendre les messages. Mais au fil de cette journée, Jane se rend progressivement compte des abus insidieux qui découlent de tous les aspects de sa position et qu’elle n’avait pas anticipés…

theassistant

  • A performance of few words but immense physical eloquence by Julia Garner anchors this impressively chilling #MeToo-era drama about workplace harassment and abuse. Following a day in the life of a young woman with dreams of making her mark in the film and television industry, it’s a sobering portrait of a dirty little secret that was brought into the news spotlight by the Harvey Weinstein scandal. All the more powerful for its understated tone, this low-key piece packs a hefty punch as it exposes the web of silence that enabled a very modern horror story. (Mark Kermode/The Guardian) 

THE ASSISTANT

  • It’s a woefully familiar situation when the dramatic arts try to engage with current events, only to falter because they arrive before audiences are willing to confront the real-deal traumas they seek to explore. “Too soon,” say the critics, as if engaged filmmakers were just a bunch of ambulance-chasing opportunists. But in the case of Australian director Kitty Green’s “The Assistant” — an exasperatingly low-key look at gender dynamics in the workplace that began as an exposé of sexual misconduct on college campuses and morphed into a commentary on the Harvey Weinstein scandal — the world is more than ready, and it’s more a case of “too little, too late.” (Peter Debruge/Variety) 

MV5BNmU0NjllMjYtNjZhNy00Y2Y3LTk4YzAtNDYxZmFmOWRhMDc4XkEyXkFqcGdeQXVyNTcxNjk0MTU@._V1_

ROUGE

Drame; Réalisateur: Farid Bentoumi; avec Zita Hanrot, Sami Boiuajila, Céline Sallette, Olivier Gourmet; Scénaristes: Farid Bentoumi, Samuel Doux; Directeur/Photo: Georges Lechaptois; France/Belgique 2021, 88 minutes.

rouge-photo-2-c-les-films-velvet-les-films-du-fleuve

Nour vient d’être embauchée comme infirmière dans l’usine chimique où travaille son père, délégué syndical et pivot de l’entreprise depuis toujours. Alors que l’usine est en plein contrôle sanitaire, une jeune journaliste mène l’enquête sur la gestion des déchets. Les deux jeunes femmes vont peu à peu découvrir que cette usine, pilier de l’économie locale, cache bien des secrets. Entre mensonges sur les rejets polluants, dossiers médicaux trafiqués ou accidents dissimulés, Nour va devoir choisir entre se taire ou trahir son père et faire éclater la vérité…

rouge-photo-3-©-les-films-velvet-les-films-du-fleuve

  • Un film politique brûlant et une sublime histoire d’amour père-fille. (Les Fiches du Cinéma) Une œuvre engagée et passionnante qui brasse nombre de sujets essentiels de notre époque : la défense de l’environnement, le rôle des lanceurs d’alerte, la déliquescence du lien social. (Positif) Film-dossier bien mené, ce « Dark Waters » à la française flirte timidement avec le thriller et n’évite pas un certain didactisme, rattrapé par les acteurs, Zita Hanrot et Sami Bouajila en tête, dans les rôles de Nour et de son père. (Le Nouvel Observateur)

AAAABalkx0aOTWQWi-Aj3EgvvnySxQXXq-NBe2pn_9AA03qe1_043YAediF-d42EDfcVhX_pjWXvR-BFOxIyQQtiKzttBXyxxAppA7bV-YuJviQoTPKgQWEv-WYcDBs7uw

GUNPOWDER MILKSHAKE

Thriller, film d’action; Réalisateur: Navor Papushado; avec Karen Gillan, Joanna Bobin, Freya Allan, Lena Headey, Paul Giamatti, Carla Gugino, Angela Bassett, Michelle Yeoh; Scénario: Navot Papushado, Ehud Lavski; Directeur/Photo: Michael Seresin; Musique: Frank Ilfman; USA 2021, 114 minutes.

002.jpg

Sam n’est encore qu’une petite fille lorsque sa mère Scarlet, tueuse à gages, est contrainte de l’abandonner pour la protéger. Bien des années plus tard, Sam a suivi les traces de sa mère disparue et est elle-même devenue une tueuse à gages hors pair, travaillant pour la Firme. Un soir, lors d’une mission à haut risque, Sam se retrouve face à un dilemme : rester loyale à la Firme, ou sauver la vie d’une petite fille de huit ans. Commence alors une cavale survoltée qui conduira Sam à retrouver sa mère et ses anciennes associées. Mère et fille unies de nouveau, Sam et Scarlet se lanceront alors dans une lutte sans merci contre un ennemi commun redoutable…

gunpowder-milkshake-main

  • “Gunpowder Milkshake,” as directed and co-written by the Israeli filmmaker Navot Papushado (“Big Bad Wolves”), unfolds in a candy-coloured action dreamscape that feels like the Netflix version of a Tarantino theme park. (…) Men have been gorging on righteous, blood-splattering pulp action rides like this one for decades, and if women are now looking for the equivalent, “Gunpowder Milkshake” fits the bill. Its message is that there are a lot of Bills to kill. (Owen Gleiberman/Variety) 

candyman_poster_1

CANDYMAN

Film d’épouvante; Réalisateur: Nia DaCosta; avec Yahya Abdul-Mareen II, Teyonah Parris, Colman Domingo, Nathan Stewart-Jarrett; Scénario: Jordan Peele, Win Rosenfeld, Nia DaCosta, basé sur le film “Candyman” (1992), d’après la nouvelle “The Forbidden” de Clive Barker; Directeur/Photo: John Guleserian; Musique: Robert A.A. Lowe; USA 2021, 91 minutes.

CANDYMAND’aussi loin qu’ils s’en souviennent, les habitants de Cabrini Green, une des cités les plus insalubres en plein cœur de Chicago, ont toujours été terrorisés par une effroyable histoire de fantôme, passant de bouche à oreille, où il est question d’un tueur tout droit sorti de l’enfer, avec un crochet en guise de main, qui pourrait être convoqué en répétant son nom 5 fois devant un miroir. Dix ans après que la dernière des tours de la cité ait été détruite, l’artiste peintre Anthony McCoy et sa petite amie emménagent dans un appartement luxueux, sur le site de l’ancienne cité, aujourd’hui complètement nettoyé et reconverti en résidence réservée à une classe sociale jeune et aisée. Alors que la carrière d’Anthony est au point mort, il rencontre par hasard un ancien habitant de la cité d’avant sa rénovation qui lui raconte ce qui se cache réellement derrière la légende du CANDYMAN. Désireux de relancer sa carrière, le jeune artiste commence à se servir des détails de cette macabre histoire comme source d’inspiration pour ses tableaux…

Le film  n’étant pas encore sorti aux États-Unis, il n’y a pas encore de critiques disponibles. Cela-dit, la présence au générique de Jordan Peele comme co-scénariste peut nous donner un peu d’espoir…

Candyman

  • Actor Colman Domingo said in a recent interview with The New York Times that he is “a little exhausted with stories that are focused on Black trauma,” which is part of the reason the upcoming horror tentpole “Candyman” appealed to him. Directed by Nia DaCosta and co-written by Jordan Peele, the film serves as a direct sequel to the 1992 original “Candyman” and stars Domingo opposite “Watchmen” Emmy winner Yahya Abdul-Mateen II and “WandaVision” favorite Teyonah Parris. Domingo said the film made a specific choice never to depict the brutalization of its Black characters. “[Focusing only on Black trauma] perpetuates a narrative — that’s the only way that the world sees us, as being abused and victimized,” Domingo said. “I love what Nia DaCosta has done in ‘Candyman,’ which is that you never see any of the trauma onscreen. You never see a Black body being brutalized.” When The Times reporter noted that only white characters in the film are shown being brutalized, Domingo responded, “I think it was very conscious.” (indiewire.com) 

WhatsApp Image 2021-03-18 at 11.51.42 AM

Kinepolis goes Bollywood

CHEHRE

Thriller, langue Hindi; Réalisateur: Rumi Jafry; avec Amitabh Bachchan, Emraan Hasmi: Scénario: Ranjit Kapoor, Rumy Jafry; Directeur/Photo: Binod Pradhan; Musique: Clinton Cerejo; Inde 2021, 139 minutes.

La sortie du film a été reportée plusieurs fois en Inde, en raison de la pandémie. Il sort désormais le 27 août, en parallèle avec sa sortie luxembourgeoise…

An 80-year-old man has a penchant for a real life game with his group of friends. They conduct a mock trial and decide if justice has been served, if it hasn’t, they make sure justice will bee served….  (Wikipedia) 

596503-barbie-big-city-big-dreams

Uniquement en v.f.

BARBIE – GRANDES VILLES GRANDS RÊVES

image_manager__poster-m-hidpi_constantin_tides_a1_intern_a4_berlinale_2

Cinextdoor – uniquement en version allemande

TIDES

—————————————————————————————————————————————–

LE MUR DES ÉTOILES

Screenshot 2021-08-22 at 09.56.54.png

360_F_306872650_OfzO6rWWYbsHfMbsqDnD9TeQKK2eEDyS.jpg

LE MUR DES ETOILES a eu une défection récemment et nous sommes à la recherche d’un nouveau collaborateur/d’une nouvelle collaboratrice pour rejoindre nos rangs. Conditions: Être critique de cinéma régulier auprès d’un média luxembourgeois (presse papier, presse en ligne, radio ou télévision) ET surtout, suivre de près l’actualité cinéma dans les salles luxembourgeoises. Si vous êtes dans le “mailer” de Kinepolis et de Cinextdoor, cela constitue un avantage, puisque cela veut dire que vous êtes invités aux séances de presse. Il s’agit bien évidemment d’une activité volontaire et non payante, puisque LE MUR DES ETOILES et LES HATARI PAPERS sont gratuits sur Facebook et WordPress… Contactez-nous par mail à jeanpierrethilges@me.com et dites-nous combien de films du tableau actuel vous avez vus…

LOGO_JPT_eng_bleu.jpg

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this:
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close