Plutôt mince comme semaine…

17kdjxvdqvygyjpg.jpgDeux films français, un film guatémaltèque et et un truc difforme américano-japonais, c’est ce que nos salles ont à offrir cette semaine. Nous parions sur Catherine Deneuve et Chiara Mastroianni qui sont les têtes d’affiche de LA DERNIÈRE FOLIE DE CLAIRE DARLING, réalisé par Julie Bertucelli, nous parions aussi sur TEMBLORES/TREMBLEMENTS de Jayro Bustamante, coproduit par le Luxembourg, un film du sur les “essais de reconversion” de l’église catholique sur des gens “souffrant d’homosexualité”. Pour LES CREVETTES PAILLETÉES, nous avons l’impression que “Le Grand Bain” fait déjà des petits, puisqu’on l’annonce comme “la prochaine petite bombe du cinéma français”. Quant à POKEMON – DETECTIVE PIKACHU, nous avons déjà fait une grosse croix dessus. De toute façon, ce sera toujours AVENGERS: ENDGAME qui continuera de casser la baraque, puisque le film a déjà largement dépassé les deux milliards de dollars de recettes dans le monde et s’attaque désormais au record détenu par AVATAR. Gageons que Pikachu ne fera guère d’ombre à Picsou…Jean-Pierre THILGES

MV5BNzUzZGFlNWYtNWIzNy00OTg3LTg5MTMtODk1MjI1NWMwYjE1XkEyXkFqcGdeQXVyMTc5OTQwMzk@._V1_

LA DERNIÈRE FOLIE DE CLAIRE DARLING

Comédie dramatique; Réalisatrice: Julie Bertucelli; avec Catherine Deneuve, Chiara Mastroianni, Samir Guesmi, Johan Leysen, Alice Taglioni; Scénaristes: Julie Bertucelli, Sophie Fillipres, d’après le roman de Lynda Rutledge; Directeur/Photo: Irina Lubtchansky; Musique: Olivier Daviaud; France 2019, 94 minutes.

À Verderonne, petit village de l’Oise, c’est le premier jour de l’été et Claire Darling se réveille persuadée de vivre son dernier jour… Elle décide alors de vider sa maison et brade tout sans distinction, des lampes Tiffany à la pendule de collection. Les objets tant aimés se font l’écho de sa vie tragique et flamboyante. Cette dernière folie fait revenir Marie, sa fille, qu’elle n’a pas vue depuis 20 ans…

B9718094309Z.1_20190101122818_000+G71CMO1M4.1-0

  • C’est dans l’insouciance de son personnage, doux et cruel, que réside la touchante beauté de cette “Dernière Folie”. Un personnage qui aura beau se défaire des choses légères, pour ne pas crouler sous le poids de la futilité, habitera nos têtes, pour toujours. (Les Inrocks) Le charme du cinéma de Julie Bertuccelli tient à une petite musique qui s’inspire de la vie elle-même. (Positif) Sur fond de règlement de compte fille/mère, un bric à brac de fantasmagorie et de poésie à l’interprétation contenue. (aVoir-aLire.com) On pense à Bergman pour ce passé qui vient assiéger le présent, ce goût des automates que collectionne Claire, cet esprit forain qui se manifeste notamment à travers une farandole d’enfants, déstabilisant le sentiment de mort omniprésent. (Transfuge) 

XVM5279c638-2935-11e9-9efe-443ad3219e92

temblores-filmplakat

TEMBLORES

Titre français: Tremblements; Réalisateur, scénariste: Jayro Bustamante; avec Juan Pablo Olyslager, Duiane Bathen, Maurico Armas; Directeur/Photo: Luis Armando Arteaga; Musique: Pascal Reyes; Guatémala/France/Luxembourg 2019, 107 minutes; Sélection officielle Berlnale 2019, LuxFilmFest 2019.

Guatemala, Pablo, 40 ans, est un “homme comme il faut”, religieux pratiquant, marié, père de deux enfants merveilleuxQuand Il tombe amoureux de Francisco, sa famille et son Église decident de l’aider à se “soigner”. Dieu aime peut-être les pécheurs, mais il déteste le péché…

promo369655684

  • Un film magistral, qui explore sans complaisance mais non sans grand talent la société guatémaltèque. (Les Fiches du Cinéma) S’il ne brosse pas le spectateur dans le sens du poil, Jayro Bustamante lui offre néanmoins une expérience de cinéma stimulante, faite d’images et de plans léchés, qui ne laisse pas indifférent. Il y a parfois du bon à ce qu’un film nous bouscule. (L’Express) Malgré ses tons absolument ternes, “Tremblements”, de Jayro Bustamante, conjurant un pauvre étalonnage, perce par endroits, dans notre direction, sa carapace esthétique bien-pensante. Alors son cri de rage nous parvient, comme en écho contre les parois du film lui-même. (Libération) Sur l’exercice des « thérapies de conversion » au Guatemala, le constat est terrifiant. (Positif) A la limite de la fascination pour ces pratiques homophobes, ce film-sujet est une complaisante dénonciation. […] La honte a gagné. Film rance. (Les Inrocks) 

2017-tremblements

  • “Love knows nothing improper,” chides a zealous preacher in “Tremors.” Ostensibly, she says it to an entire rapt church; more pointedly, she’s addressing mild-mannered family man Pablo, as he’s dragged through a terrestrial hell for the cardinal sin of falling in love with another man. What’s the greater impropriety, then: same-sex love or the victimization of its practitioners, to the point of denying them jobs or access to their children? As the latest in a long line of films to examine the hypocrisy-laden clash between gay rights and evangelical Christian ethos — including the recent U.S. double bill of “Boy Erased” and “The Miseducation of Cameron Post” — this strong second feature from Guatemalan talent Jayro Bustamante doesn’t ask new questions, but its sensuous, reverberating atmospherics find fresh, angry ways to answer them. (Guy Lodge/Variety)

poster_148142

2453551

LES CREVETTES PAILLETÉES

Comédie; Réalisateurs, scénaristes: Cédric Le Gallo, Maxime Govare; avec Nicolas Gob, Alban Lenoir, Michael Abiteboul; Directeur/Photo: Frédéric Savoir; Musique: Thomas Couzinier, Frédéric Kooshmanian; France 2019, 100 minutes.

Après avoir tenu des propos homophobes, Mathias Le Goff, vice-champion du monde de natation, est condamné à entraîner “Les Crevettes Pailletées”, une équipe de water-polo gay, davantage motivée par la fête que par la compétition. Cet explosif attelage va alors se rendre en Croatie pour participer aux Gay Games, le plus grand rassemblement sportif homosexuel du monde. Le chemin parcouru sera l’occasion pour Mathias de découvrir un univers décalé qui va bousculer tous ses repères et lui permettre de revoir ses priorités dans la vie…

elles-sont-gaies-les-crevettes-pailletees-1530979153

Les Crevettes pailletées est inspiré de la véritable équipe de water-polo gay avec qui Cédric Le Gallo parcourt le monde depuis 2012, de tournois en tournois, dont les derniers Gay Games. Conscient de vivre une aventure unique qui a changé sa vie, le réalisateur avait envie de défendre les valeurs qui animent son équipe : la liberté, le droit à la différence et à l’outrance et surtout le triomphe de la légèreté sur la gravité de la vie. Il confie : “A une époque, je n’avais pas d’amis gays. Un jour, une amie m’a convaincu de rejoindre cette équipe. Quand je me suis retrouvé avec eux, j’ai trouvé l’ambiance très sympa. J’y suis retourné et puis de fil en aiguille, j’ai très rapidement participé à des tournois, et des liens très forts se sont créés. Ils sont devenus mes meilleurs amis. Cette rencontre a changé ma vie… Je ne pensais pas que le fait d’avoir une bande était si important pour s’épanouir et assumer ce que l’on est.” (Extrait du dossier de presse) 

22

MV5BNDU4Mzc3NzE5NV5BMl5BanBnXkFtZTgwMzE1NzI1NzM@._V1_

POKÉMON – DETECTIVE PIKACHU

Film d’action; Réalisateur: Rob Letterman; avec Justice Smith, Kathryn Newton, Bill Nighy, Ken Watanabe et la voix (v.o.) de Ryan Reynolds; Scénaristes: Dan Hernandez, Benji Samit, Rob Letterman, Derek Connolly, basé sur des personnages créées èar Satoshi Tajiri, Ken Sugimori, Junichi Masoda, Atsuko Nishida; Directeur/Photo: John Mathieson; Musique: Henry Jackman; USA/Japon 2019, 104 minutes.

Pokémon Détective Pikachu : Photo

Après la disparition mystérieuse du détective privé Harry Goodman, son fils Tim va tenter de découvrir ce qui s’est passé.  Le détective Pikachu, ancien partenaire de Harry, participe alors à l’enquête : un super-détective adorable à la sagacité hilarante, qui en laisse plus d’un perplexe, dont lui-même. Constatant qu’ils sont particulièrement bien assortis, Tim et Pikachu unissent leurs forces dans une aventure palpitante pour résoudre cet insondable mystère.  À la recherche d’indices dans les rues peuplées de néons de la ville de Ryme – métropole moderne et tentaculaire où humains et Pokémon vivent côte à côte – ils rencontrent plusieurs personnages Pokémon et découvrent alors un complot choquant qui pourrait bien détruire cette coexistence pacifique et menacer l’ensemble de leur univers…

Pokémon Détective Pikachu : Photo Bill Nighy

  • Le monde avait-il vraiment besoin d’un film comme celui-ci? Les enfants vont sans doute adorer…mais comme la bande-annonce m’a déjà sensiblement tapé sur le système, je crois que je me passerai de l’épreuve. (jpt) 

pokemon-detective-pikachu-1200-1200-675-675-crop-000000

1933932_10153855751786052_1357809796988613002_n

Advertisements

1 thought on “Plutôt mince comme semaine…

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this:
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close