Un Ours d’Or…en rouge-blanc-bleu

rk_berlinalegoldenbear_070321.jpg

Ce n’est pas tous les jours que le Grand-Duché de Luxembourg, cette fois via une coproduction avec la Roumanie, rafle l’Ours d’Or au Festival de Berlin, en fait, c’est la première fois que cela arrive. Il faut féliciter le co-producteur luxembourgeois Paul Thiltges (no kin) d’avoir vu juste en apportant son soutien (et celui du Film Fund Luxembourg) à BAD LUCK BANGING OR LOONY PORN ***** de Radu Jude, qui s’avère être une brillante étude sociologique d’une Roumanie sclérosée et en pleine pandémie, doublée d’une comédie féroce et intelligente soupoudrée par quelques moments franchement pornographiques qui donnent son argument primaire à un film jouissif dans tous les sens du terme. EN PLUS, vous avez la chance de pouvoir le découvrir en ce moment même au LuxFilmFest, où il aura sa première ce mercredi au Kinepolis Kirchberg et – dès jeudi pour 72 heures – en ligne.

blackbird_eine_familiengeschichte_szenenbilder_12-1.72dpi.jpgPour le reste, BLACKBIRD ****, une comédie dramatique et néanmoins drôle de Roger Michell, avec Susan Sarandon et Kate Winslet arrive en programmation normale. Le CDAC se démarque avec LA DARONNE de Jean-Paul Salomé  et un film d’horreur, THE MORTUARY COLLECTION, qui – hélas – ne sera présenté qu’en version allemande. OOPS, FINNI WOU BASS DE?, un film d’animation co-produit par le luxembourg arrive également dans les salles. Finalement, les Potterophiles se réjouiront de deux reprises en 4DX. Et bien évidemment, le LUXFILMFEST 2021 continue de plus belle – en salle et en ligne. Profitez-en, car nos pays voisins nous envient, NOTRE festival !

Jean-Pierre THILGES 

***

LE MUR DES ETOILES – EDITION SPECIALE LUXFILMFEST JOUR 5

Screenshot 2021-03-08 at 08.02.15.png

***blackbird

BLACKBIRD ****

Comédie dramatique; Réalisateur: Roger Michell; avec Susan Sarandon, Kate Winslet, Mia Wasikowska, Sam Neill; Scénariste: Christian Torpe, d’après son scénario pour le film danois “Silent Heart”; Directeur/Photo: Mike Eley; Musique; Peter Gregson; USA 2019, 97 minutes; Sélection officielle Toronto Intl. Film Festival 2019. 

Lily et son mari Paul décident de réunir enfants et petits-enfants pour un week-end dans leur maison de campagne. Trois générations d’une même famille se retrouvent, avec Jennifer, l’aînée, son mari Michael et leur fils de 15 ans, Jonathan, mais aussi Anna, la cadette, venue avec Chris, sa compagne. En fait, cette réunion de famille a un but bien particulier : atteinte d’une maladie dégénérative incurable, Lily refuse de subir une fin de vie avilissante et décide de prendre son destin en main…

  • Malgré une thématique particulièrement triste à première vue, ce drame familial est aussi une hymne à la vie, à la famille, à un humour très fin, à des acteurs formidables et au courage d’une femme qui décide elle-même de son destin. C’est dur, c’est triste, c’est amusant et c’est finalement très beau. Quatre étoiles!  (jpt) 

blackbird-movie-san-sebastian

  • Roger Michell is one of the most reliably graceful directors of English-language screen drama, rising to the occasion of fine but challenging scripts (notably those he’s shot by Hanif Kureishi), that deft touch elevating material that’s more conventional or less than inspired. His good taste certainly makes a class act of “Blackbird,” Christian Torpe’s Americanization of the screenplay Bille August made into 2014’s Danish “Silent Heart.” In other hands, this story about a bumpy weekend’s family gathering for a terminally ill matriarch’s planned euthanasia might’ve turned into an overly manipulative tearjerker. But thanks to Michell and a fine cast, it works admirably well — at least to a point, at which some viewers may feel Torpe piles on one crisis too many. Nonetheless, this is a quality enterprise with numerous rewards for adult audiences…  (Dennis Harvey/Variety) 

Ooops! De Noah ass fort 2

OOOPS, D’FINNI ASS FORT

op Lëtzebuergesch

Englischer Titel: Ooops, the Adventure continues; Deutscher Titel: Ooops! 2 – Land in Sicht; Regie; Toby Genkel, Sean McCormack; Irland/Deutschland/Luxemburg 2020, 85 Minuten; Offizielle Auswahl LuxFilmFest 2021 – Kindeprogramm.

Ooops 2 04 © Ulysses Films, Fabrique d'images, Moetion Films, All rights reserved

Die besten Freunde Finny und Leah werden erneut aus der Arche Noah vertrieben.
Nach über 147 Tagen auf See neigen sich die Nahrungsreserven auf der Arche Noah allmählich ihrem Ende entgegen. Für die tierische Besatzung stehen harte Zeiten an und der brüchige Frieden zwischen Pflanzen- und Fleischfressern droht zu scheitern. Beim Versuch von den verbleibenden Vorräten zu naschen, gehen der junge Nestrier Finny und seine beste Freundin Leah, ein Grymp, erneut über Bord. Die beiden werden durch einen Sturm getrennt und sind nun auf sich allein gestellt. Während Finny unter Wasser eine faszinierende Nestrier-Kolonie entdeckt, wird Leah an den Strand einer wunderschönen Insel gespült. Doch was hat es zu bedeuten, dass das neuentdeckte Land bebt und aus dessen Berg Rauch aufsteigt?

Ooops 2 03© Ulysses Films, Fabrique d'images, Moetion Films, All rights reserved

MV5BZGIyYmE0YzgtYjMxNi00NTAxLThhYTUtMzkzZTU1Yzc2NzZjXkEyXkFqcGdeQXVyMTk3NzgxNTA@._V1_.jpg

Le film ci-dessus a été ajouté à la 13ième heure par le Ciné Utopia

D_nkOO9XYAIOh02

Exclusivité CDAC

LA DARONNE

Comédie policière; Réalisateur: Jean-Paul Salomé; avec Isabelle Huppert, Hippolyte Girardot, Farida Ouchani, Liliane Rovère; Scénaristes; Hannelore Cayre, Jean-Paul Salomé, Antoine Salomé, d’après le roman de Hannelore Cayre; Directeur/Photo: Julien Hirsch; Musique: Bruno Coulais; France 2020, 104 minutes.

1391743_backdrop_scale_1280xauto

Patience Portefeux est interprète judiciaire franco-arabe, spécialisée dans les écoutes téléphoniques pour la brigade des Stups. Lors d’une enquête, elle découvre que l’un des trafiquants n’est autre que le fils de l’infirmière dévouée qui s’occupe de sa mère. Elle décide alors de le couvrir et se retrouve à la tête d’un immense trafic ; cette nouvelle venue dans le milieu du deal est surnommée par ses collègues policiers « La Daronne »…

B9724518209Z.1_20200908134146_000+GLQGKIB8E.1-0

Qu’est-ce qui vous a donné l’envie d’adapter La Daronne, d’Hannelore Cayre ?

C’est un roman que j’ai beaucoup aimé, notamment son ton, son mélange de comédie et de polar. Surtout, j’y ai vu la possibilité d’un beau portrait de femme, avec à la clé un rôle intéressant pour Isabelle Huppert. J’imaginais le contraste entre elle et sa carrure plutôt frêle, et ce milieu d’hommes costauds – dealers qui roulent en Porsche Cayenne, policiers, et la manière un peu irrévérencieuse dont elle les traite. Mais rien ne serait arrivé sans un heureux concours de circonstances. À l’été 2017, je quitte Unifrance, dont j’ai assuré la présidence pendant plus de quatre ans. Lors des derniers mois, je voyage beaucoup avec Isabelle Huppert, qui présente ELLE, de Paul Verhoeven, un peu partout dans le monde. Nous sympathisons. À la fin d’un de ces voyages, je lui dis que j’aimerais beaucoup que nous travaillions ensemble. “Ah oui, une comédie, ce serait bien !”, me répond Isabelle. Entretemps, Marc Irmer, qui a produit COMMIS D’OFFICE – le premier film réalisé par Hannelore Cayre en 2009, a pensé à moi pour adapter La Daronne. Je reçois le livre, qui m’emballe. Je rencontre Hannelore. D’autres cinéastes sont sur le coup, mais, me dit-elle, ils veulent plutôt garder la mécanique policière, gommer la comédie. Je lui dis que c’est l’équilibre entre les genres qui m’intéresse, elle en paraît contente. Je lui parle d’Isabelle Huppert, elle ne croit pas à un tel miracle alors que je lui assure que c’est possible. Coïncidence invraisemblable, quand j’appelle Isabelle, qui arrive sur son lieu de vacances, elle me dit avoir acheté le livre à l’aéroport, l’avoir lu dans l’avion et qu’il lui a beaucoup plu. Donc, sous réserve que le scénario lui aille, banco ! Avec Hannelore, qui tenait participer à l’adaptation, nous commençons donc à écrire. (Extrait du dossier de presse) 

ladaronne-web-width_1966_height_1070_x_17_y_7

unnamed

Exclusivité CDAC

THE MORTUARY – JEDER TOD HAT EINE GESCHICHTE (v.a.)

Horrorfilm; Regie, Drehbuch: Ryan Spindell; mit Clancy Brown, Caitlin Custer, Christine Kilmer, Jacob Elordi, Ema Horvath, Jennifer Irwin; Kamera: Caleb Heymann, Elie Smolkin; Musik: Mondo Boys; USA 2019, 111 Minuten.

TMC-STILL_2

Früher oder später landet jeder Bewohner von Raven’s End mal auf dem Tisch von Montgomery Dark (Clancy Brown). Der Leichenbestatter kennt die Toten besser als jeder Andere. Und die Angehörigen müssen sich keine Sorgen um ihre Verstorbenen machen, bei Montgomery sind sie in besten Händen. Egal, ob es um die Grabrede, die letzte Salbung oder die Verbrennung im hauseigenen Krematorium geht. Die Prozesse rund ums Sterben schüchtern Sam (Caitlin Fisher) nicht ein – ganz im Gegenteil, das Morbide zieht sie förmlich in den Bann. Das junge Mädchen bewirbt sich bei Montgomery, als er eine Stelle ausgeschrieben hat. Während er ihr einige der seltsamsten Geschichten, die er in seiner langen Karriere erlebt hat, erzählt, stellt sie jedoch fest, dass es nicht umsonst „Ruhe in Frieden“ heißt …

TMC-STILL-11-scaled

91ZD7BZwJWL._AC_SL1500_

HARRY POTTER AND THE ORDER OF THE PHOENIX (4DX)

MV5BNzU3NDg4NTAyNV5BMl5BanBnXkFtZTcwOTg2ODg1Mg@@._V1_

HARRY POTTER AND THE HALF-BLOOD PRINCE (4DX)

***

Les HATARI PAPERS et LE MUR DES ETOILES sont publiés par

LOGO_JPT_fr_vert.jpg

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this:
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close